Top 8 des idées reçues en animation


 
Top 8 des idées reçues en animation
Auteur : animyjob.com
Nous avons tous entendu ici et là une règle ou un interdit dans le monde de l’animation. Pourtant, certaines idées reçues sont fausses ou préconçues. Sans le savoir nous les colportons et les renforçons davantage. Voici le top 8 des idées reçues en animation .

Un animateur stagiaire ou mineur ne doit pas encadrer seul des enfants

La question est de savoir si l’animateur stagiaire ou mineur a les capacités d’encadrer des enfants. S’il a suivi une formation adéquate et obtenu un diplôme qui atteste qu’il peut former des mineurs, il peut le faire ! Son statut de stagiaire ou de mineur ne diminue en rien ses responsabilités d’animateur.

Répartition des tâches entre animateurs de sexe différent

Il est dit qu’en cas d’animation mixte par des encadreurs de sexe différents ; l’homme doit s’occuper des activités sportives tandis que la femme s’attèle aux travaux manuels. C’est faux ! la répartition des tâches est fonction des compétences et envies de chacun.

Tests psychotechniques pour conduire un minibus

La sécurité des enfants est primordiale. Cependant, aucun texte de loi n’oblige le conducteur à faire des tests psychotechniques avant de conduire les enfants dans un minibus. Pour assurer la sécurité des enfants, le directeur d'animation veille au bon fonctionnement du véhicule. Le chauffeur doit être titulaire d’un permis de conduire, et disposer d’autres pièces comme la carte grise et la carte d’assurance.

Drapeau orange sur la plage : baignade des enfants

Bon nombre pensent qu’il est interdit de laisser les enfants se baigner à la plage avec un drapeau orange hissé. C’est une idée reçue. Le drapeau orange signifie baignade autorisée, mais il signale plus de vigilance. Les maitres-nageurs aux alentours peuvent décider de faire sortir de l’eau le groupe d’enfants quand les conditions ne sont pas optimales.

Etre à gauche de la route pour faire face au danger

Un mythe persiste qu’un groupe organisé sur la route doit toujours être à gauche pour faire face au danger. Le code de la route précise qu’un groupe de personnes organisé en file indienne qui doivent circuler à gauche. En revanche, s’il s’agit d’une marche d’un groupe d’enfants organisé en rang de 2 par 2, ils doivent être à droite de la route.

Autonomie des mineurs

Aucun texte de loi interdit de laisser de l’autonomie aux mineurs. Au vu des responsabilités qu’incombe l’animateur sur la surveillance des enfants, il n’est pas proscrit de laisser les enfants être autonomes. Au contraire, c’est l’un des objectifs pédagogiques les plus développés en accueil collectif de mineurs .

Inutile de demander l’avis d’un enfant pour faire une activité

Ce sont les vacances, et les enfants sont là pour se détendre et s’amuser. En leur proposant de faire le choix d’une activité et d’un jeu, ils seront ravis d’y participer, d’autant plus parce le jeu est fait à leur demande.

Jeux interdits

Il se pourrait qu’il existe une liste noire de jeux interdits appelés Petits Jeux Cons . C’est une légende qui perdure, pourtant elle est mal comprise. Il est important d’assurer la sécurité physique et affective de l’enfant . C’est pourquoi, il a été instauré des PJC pour protéger et préserver l’enfant des jeux qui entrainent des railleries et l’humiliation.

Une idée reçue exprime surtout des peurs et des inquiétudes . De bouche à oreille , elles répandent telle une trainée de poudre au point où il est difficile de déceler le vrai du faux. Pourtant, en ayant de bonnes informations, il est facile d’être éclairé pour bannir les idées préconçues .
Date : 17/08/18