CV animateur : mettez en avant vos passions & centres d'intérêts


 
CV animateur : mettez en avant vos passions & centres d'intérêts
Auteur : Nathalie
Dans un CV , même si la section "Centres d'intérêts" n’est pas la première des choses que l’employeur regarde, elle ne reste pas moins très importante. Définir ses centres d’intérêts sur votre CV permet aux recruteurs d’entrevoir vos goûts , et plus important encore votre personnalité. La personnalité étant presque aussi égale que les compétences propres du poste d'animateur auquel vous postulez.

Les régles que l’on doit garder à l’esprit

Les centres d’intérêts et passions sont des éléments très importants dans la vie d’un individu, car ils humanisent et donnent plus de crédit. Le choix des passions et centres d’intérêts passe par certaines régles :

Originalité : être originale implique se démarquer des autres. Avoir un petit plus qui le dissocie des autres ça permet de démontrer que le candidat a développé d’autres aptitudes en dehors de ceux strictement professionnels ;

Passion : tous les centres d’intérêts sont à la base très intéressants, ce qui importe c’est la façon avec laquelle le candidat partage cela, comment il le valorise et la passion qui l’anime ;

Honnêteté : c’est un point sur lequel les recruteurs sont assez regardant. La sincérité et la franchise sont la clé. De ce fait, il est préférable de ne pas mentir sur ces centres d’intérêts, et d’être capable d’expliquer et partager ses hobbies.

Les centres d’intérêts et passions à proscrire sur votre CV

Du moment que les centres d'intérêts correspondent à votre personnalité , que vous les assumez, qu'elles vous permettent d’être vous-mêmes, aucune passion n’est à proscrire. En effet, ils révèlent votre identité aux yeux de l’entreprise et vis-à-vis de soi. Toutefois, il faut lors de la rédaction de votre CV d'animateur éviter de mentionner : les associations religieuses, syndicales, et politiques auxquelles vous pourriez appartenir ceci pour des raisons évidentes.

Ce qu’il faut faire mettre sur votre CV

Pas de banalités et dire de manière platonique « cinéma, musique… » sont à éviter. Ce qu’il faut donc faire c’est :

Mettre l’accent sur ce qui sort de l’ordinaire : il sera plus intéressant de parler de votre pratique des arts martiaux plutôt que la musique de manière générale ;

Parler de sport ou de créativité : pour ce qui est le cas dans de nombreux pays, il est presque inconcevable que l’on puisse être épanoui, bien dans son corps sans pratiquer de sport ou de création (art, dessin, poterie, peinture...) ;

Faire le maximum pour être le plus concis et précis possible : quand vous parlez d’une activité, il est conseillé d’y apporter le plus de détail afin que le recruteur puisse se faire une image. Par exemple, s’il s’agit de la lecture préciser le type de littérature ;

Mentionnez sur votre CV les activités en rapport avec votre objectif professionnel : dans le cadre de l’animation, il serait maladroit de dire que vous aimez la solitude. Cela reviendrait à dire être callé dans un coin et faire ses activités en solitaire.

Mettre l’accent sur vos actions sociales ou caritatives : elles contribuent à mettre en lumière le fait que vous vous sentez impliqué et concerné par les problèmes de la société.

Vous démystifiez, vous rendre plus accessible et apprendre un peu plus sur vous, voilà en substance l’objectif de définir ses hobbies, ses passions et ses centres d’intérêts sur son CV .
Date : 05/02/19

Les Offres à la Une

TUTOS ACTIVITES

Premium

CONSULTER