5 défauts pour obtenir son job en animation


 
5 défauts pour obtenir son job en animation
Auteur : magalie
Lors d’un entretien d’embauche ou dans une lettre de motivation, nous avons tous l’habitude de mettre en avant nos qualités et jamais les défauts. Pourtant, des défauts aussi il en faut pour réussir. Voici le top 5 des défauts à dire lors d’un entretien qu’il faut retenir pour décrocher le poste d’animateur social.

Pendant un entretien, on attend souvent avec impatience la question : quelles sont vos qualités?? On est loin de se douter que des défauts peuvent aussi être un moteur de réussite. Quand le recruteur nous incite à citer 3 qualités et 3 défauts lors d’un entretien d’embauche , on s’empresse à étaler les qualités et à survoler superficiellement nos défauts. Pourtant, il est possible de contourner ces défauts de façon positive. Pour le métier d’animateur, voici une liste de défauts qu’on peut exploiter en notre faveur et que si on sait bien s’y prendre, ils peuvent même devenir de vraies qualités à avoir pour ce poste.

Être bavard

Si dans certains secteurs de l’emploi le bavardage peut être effectivement un vilain défaut, dans le domaine de l’animation, il relève d’un qualifié qu’il faut posséder . En animation, ce qui serait un défaut serait de présenter souvent des blancs dans les conversations, les présentations des activités, les explications, etc.

Être impulsif

La question des défauts revient souvent dans un entretien d’embauche pour un poste d’animateur . Au lieu de l’esquiver, vous pouvez très bien les assumer, notamment s’il s’agit de votre tempérament impulsif. L’impulsivité peut se présenter comme étant une prise de risque et cela peut notamment être très intéressant dans le secteur de l’animation où il est essentiel de bien gérer et de gérer rapidement les imprévus. La prise de décision rapide peut être un important défaut dans la mesure où on manque généralement de planification. Ceci dit, on peut contourner la situation par la relativisation ou par le fait de rationaliser les situations.

Être émotif

Un animateur socioculturel travaille le plus souvent avec des enfants et des adolescents . Ce n’est pas un rôle facile à tenir avec toute la responsabilité que cela demande. Si l’émotivité peut se présenter comme un défaut lié à la fragilité d’une personnalité dans certains secteurs du travail, pour le cas d’un animateur, elle peut être contournée en qualité. Plus l’animateur considère ses émotions vis-à-vis de son travail, mieux il avancera avec les enfants. De plus, être émotif signifie aussi qu’on a un grand cœur. Quoi de mieux pour encadrer des jeunes??

Être un rêveur

Pour pouvoir être à la hauteur d’une demande constante et de réussir jeu et animation , si être un rêveur est loin d’être une qualité pour de nombreux recruteurs , pouvant freiner à la productivité, entre autres, pour un animateur, cela peut lui servir comme une source inépuisable d’inspiration. Une imagination débordante est un atout réel pour le métier d’animateur et être un rêveur peut permettre d’avoir une créativité sans fin.

Être autoritaire

Comme il s’agit d’assurer la sécurité des enfants, des jeunes, des seniors ou des personnes vulnérables socialement, être autoritaire peut vraiment aider et se présente même comme étant un bon défaut . Pourquoi l’autorité est-elle nécessaire et se présente comme une qualité d’embauche pour un animateur?? Pour prendre les bonnes décisions quand il le faut, être le leader et pour pouvoir bien gérer son groupe.
Date : 05/04/20

TUTOS ACTIVITES

Premium

CONSULTER